vanne egr
Automobile

Vanne EGR : que faut-il comprendre sur son fonctionnement ?

Une vanne EGR est un organe monté sur les véhicules diesel afin de réduire de l’émission des gaz à effet de serre. Toutefois, il s’agit fréquemment du principal élément réduisant des performances de votre véhicule si la vanne est bouchée ou encrassée. Qu’est-ce qu’une vanne EGR ? Comment fonctionne-t-elle ? Et quels sont les problèmes courants causés par un dysfonctionnement de cet organe ? Retrouvez toutes les réponses dans la suite de cet article.

Qu’est-ce qu’une vanne EGR ?

Une vanne EGR (Exhaust Gas Recirculation), dite également soupape EGR, est un élément qui vise à réduire l’émission des gaz toxiques et à filtrer ces derniers avant de les évacuer du pot d’échappement. Depuis quelques années, la vanne EGR est obligatoire sur tous les véhicules diesel conformément aux normes antipollution fixées en Europe. Cette vanne permet de réutiliser entre 5 % et 35 % des gaz évacués par le moteur notamment lorsque ce dernier est à faible régime. Cette réutilisation rend le moteur moins polluant en assurant la baisse des émissions de certains gaz toxiques.

Même si cet élément contribue à la réduction des effets de la pollution sur l’environnement, avec le temps, il peut être à l’origine de plusieurs dysfonctionnements au niveau du moteur de votre véhicule. De ce fait, de nombreuses personnes procèdent à la suppression de la vanne EGR afin d’améliorer les performances du moteur. Mais est-ce réellement une solution ? Du moment où l’utilisation de la vanne est obligatoire, il faut prévoir son remplacement au lieu de la supprimer définitivement.

Que faut-il retenir sur le fonctionnement d’une vanne EGR ?

pièce vanne egrLe principe de fonctionnement d’une vanne EGR est assez simple à comprendre, En effet, lorsque le moteur d’un véhicule diesel est au ralenti ou fonctionne à bas régime, une bonne partie des gaz d’échappement n’est pas brûlée augmentant ainsi la quantité des gaz toxiques émise dans l’atmosphère, et en particulier l’oxyde d’azote. De ce fait, pour diminuer l’émission des gaz non brûlés, le système de la vanne EGR est doté d’un clapet qui permet de rediriger ces gaz vers le système d’injection afin de les brûler une seconde fois. De la sorte, la vanne EGR contribue à la réduction des rejets toxiques dans l’atmosphère.

Etant donné que les gaz sont renvoyés dans le système d’injection, ce dernier peut être obstrué au fil du temps endommageant ainsi les injecteurs du moteur. La vanne elle même peut être bouchée et ne fonctionne plus correctement. Si le clapet de la vanne endommagée reste fermé, la panne n’aura aucun impact sur le fonctionnement du véhicule, mais le moteur polluera davantage. Toutefois, si le clapet reste ouvert, le système d’admission de votre véhicule sera également endommagé.

De ce fait, il est important d’assurer un entretien régulier de la vanne EGR voire même sa suppression si elle réduit considérablement des performances de votre véhicule.

Problèmes et entretien d’une vanne EGR

La vanne EGR ne fonctionne que lorsque le véhicule roule à bas régime, notamment en ville. Les feux rouges, la diminution de vitesse au niveau des passages protégés, les embouteillages, etc. affectent le bon fonctionnement de la vanne étant donné que celle-ci aura tendance à s’encrasser rapidement. Pour éviter cela, il est recommandé d’utiliser les voitures diesel sur les autoroutes et à haut régime afin de réduire de la sollicitation de la vanne EGR. Mais cela n’est pas tout le temps possible, d’où l’importance de contrôler l’état de la vanne afin d’assurer son entretien à chaque fois que cela est nécessaire.

Un dysfonctionnement au niveau de la vanne EGR, peut être détecté si :

  • le moteur cale souvent et sans raison particulière,
  • le moteur perd en puissance lors de l’accélération,
  • la fumée noire évacuée par le pot d’échappement,
  • le voyant antipollution qui s’allume,
  • la surconsommation de carburant.

Si vous détectez de tels problèmes, il se peut que la vanne EGR soit encrassée ou bouchée. Si un contrôle technique de votre véhicule est refusé, cela est probablement dû à un problème au niveau de la vanne EGR.

L’entretien d’une vanne EGR peut se faire de façon autonome. En effet, il suffit de rajouter des liquides spécifiques destinés au nettoyage de la vanne et des injecteurs. De la sorte, la vanne sera désencrassée et retrouve son fonctionnement normal. Les constructeurs auto recommandent d’avoir recours à cette méthode une fois tous les 20 000 kms.

S’il est nécessaire de faire remplacer la vanne EGR de votre véhicule, voici un aperçu des tarifs de remplacement proposés sur le marché et sur le net, suite à une réservation. En effet, en réservant le remplacement d’une vanne EGR sur internet vous bénéficiez dans la majorité des cas de remises pouvant être intéressantes.

Modèle du véhicule
Prix pratiqués sur le marché
Prix pratiqués dans les boutiques en ligne
Nissa Juke
626.59 €
555.39 €
Opel Corsa
475.49 €
407.20 €
Peugeot 308
670.08 €
571.71 €
Renault Clio 3
227.03 €
191.92 €
Citroën C3
851.60 €
734.49 €

Même si l’entretien et le nettoyage d’une vanne EGR peut se faire en autonomie, il est vivement recommandé de confier sa réparation et notamment son remplacement à un professionnel qualifié. De la sorte, vous assurez la bonne réparation de cet élément et par conséquent, le bon fonctionnement du moteur de votre véhicule.